Catégories
Commentaires et critiques

Une critique

Une amitié ontarienne
FRANÇOIS LÉVESQUE
« Sturgeon Falls, un petit village typique de l’Amérique du Nord, vivotait grâce à l’industrie forestière. Un cliché construit sur les rives d’une rivière, avec son high school, ses deux rues principales transformées en pistes de drague les soirs de fin de semaine, ses six hôtels, deux salles de billard assez infâmes, deux cinémas et plusieurs restaurants, dont le Saint-Amand, que les adolescents fréquentaient assidûment. » Tel est le cadre de l’action du roman de Gaston Tremblay, un récit très dense relevant presque de la chronique, celle de la Franco-Ontarie entre 1953 et 2007, et, surtout, celle d’une amitié particulière unissant deux garçons devenus des hommes.
Terré dans sa chambre jaune du sous-sol de la maison familiale, Albert écoute Vigneault et Leclerc, il lit Baudelaire et Salinger. Côté cour d’école, il y a la religion et une quête spirituelle sincère. Côté jardin secret, beaucoup de musique et beaucoup de cinéma (Reflections in a Golden Eye, Un homme et une femme). Parti au collège, il voit du monde, du monde différent. Pour lui comme pour la jeunesse d’alors, « il est temps maintenant d’apprendre à nager ». Retour à Sturgeon Falls, retour à Paul- André, ami de toujours, confident, et cause d’un douloureux tumulte intérieur.
Tissée de réminiscences et d’extraits d’un journal intime écrit à deux, la trame autofictive de ce livre possède un souffle, une ampleur qui tempèrent les effets néfastes d’une propension pas toujours heureuse à la digression. Tantôt évocatrice, tantôt impressionniste, la prose est entrecoupée de dialogues dont le ton naturaliste sonne juste.
Le Devoir
LE GRAND LIVRE
Gaston Tremblay
Éditions Prise de parole
Sudbury, 2012, 441 pages

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s