Les trois projets de couvertures

D’emblée, nous avons choisi Marie Surprenant, une artiste dont seules les émotions qui se dégagent des ses oeuvres peuvent faire concurrence à son talent et à l’originalité de ses toiles.

Nous vous invitons à visiter son site WEB.  http://www.mariesurprenant.ca/, la moindre des choses que l’on puisse dire c’est que ses oeuvres sont surprenantes. Pour ma part, je me suis laissé séduire par son univers visuel.

Après que l’artiste eut lu le manuscrit, je me suis rendu dans son atelier et nous avons choisi trois oeuvres que nous avons présentées à denise truax.

Le choix de l’oeuvre retenue de la couverture a été particulièrement difficile, car les trois représentaient un aspect du Grand Livre. La couverture bleue représenterait l’auteur qui devant son écran dactylographie ses apartés, la toile rouge illustrerait une scène de la trame narrative tandis que l’oeuvre brune dépeint un jeune homme.

En fin de compte, nous avons choisi celle qui, selon l’éditeur, communiquerait plus efficacement (et le plus rapidement) avec le lecteur qui doit arrêter son choix dans la corne d’abondance qu’est une librairie.

Une couverture est un symbole, certes, mais c’est aussi un outil de marketing… Le rôle de l’éditeur, à l’étape éditoriale aussi bien qu’à la mercatique, est d’établir le lien entre un auteur et son public. Je me suis donc rallié à mon éditrice et à mon public.

Albert

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s